Ville de Mézeray


+33(0)2 43 451 551

Actualités • Ville de Mézeray

JOURNÉE DU 14 JUILLET 2014

Pour les cérémonies du 14 Juillet il n’y a pas de discours imposé c’est la raison pour laquelle Le Maire Hervé Fontaineau s'est livré à une réflexion personnelle :

"LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE, sont les 3 mots inscrits sur les frontons de nos écoles publics, de nos mairies et de nos monuments aux morts, dans toutes les villes et villages de France.

3 mots qui sont les fondations de notre république et de notre démocratie.

3 mots qui parfois ont tendance à vaciller sous les coups de butoir d’une société de plus en plus individualiste : la liberté souvent bafouée, l’égalité maltraitée par le seul fil conducteur du profit, de la compétition, des intérêts privés et parfois la corruption. Une fraternité qui s’efface devant l’égoïsme grandissant où le « chacun pour soi » demeure la priorité.

La DECLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN adoptée en Août 1789 expose les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’homme.

Je vous donne lecture de 4 de ces articles sur les 17 qui la compose :

ARTICLE 1er : Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

ARTICLE 4 : La liberté consiste à faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi.

ARTICLE 6 : La loi est l’expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leur représentants, à sa formation. Elle doit-être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les citoyens, étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leurs capacités et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

ARTICLE 10 : Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi.
 







 

Après le discours, le défilé s'est poursuivi jusqu'au parc boisé où les habitants ont partagé un verre offert par la Mairie. 
 

Puis c'était l'heure du repas où + de 250 personnes sont venues partager ce moment convivial.
 


Il s'en est suivi la retraite aux flambeaux et le feu d'artifice .
 






                                                                                                        



 

laisser un commentaire

J'ai un Gravatar Suivre ce topic
Se souvenir de moi